Contre-indications et effets indésirables

Contre-indications

  • Cryoglobulinémie.
  • Maladie des agglutinines froides.
  • Hémoglobinurie paroxystique induite par le froid.

Non recommandé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante et les patients atteints de gynécomastie. 

Effets indésirables fréquents

Effets temporaires au niveau de la zone traitée disparaissant généralement en quelques jours/semaines :  

  • Pendant un traitement1 :
    • > Sensation d’étirement, de tiraillement et de pincement léger. 
    • > Sensation de froid intense, picotements, sensation de brûlure, douleur, crampes qui disparaissent à mesure que la zone s’engourdit. 

  • Immédiatement après un traitement1 :
    • > Rougeur et fermeté.
    • > Blanchiment transitoire et/ou ecchymoses légères sur le pourtour de la zone traitée. 
    • > Picotements et sensation de brûlure. 

  • Une à deux semaines après un traitement1 :
    • > Rougeur, ecchymoses et œdème.
    • > Sensibilité, crampes et douleur. 
    • > Démangeaisons, sensibilité cutanée, picotements et engourdissement. La sensation d’engourdissement (peut persister jusqu’à plusieurs semaines). 
    • > Sensation de gonflement au fond de la gorge après le traitement de la zone sous-mentonnière. 

    Effets indésirables rares1

    • > Hyperplasie paradoxale : volume tissulaire visiblement augmenté au sein de la zone traitée susceptible de se développer deux à cinq mois après le traitement. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire. 
    • > Douleur tardive, apparaissant en général plusieurs jours après un traitement avec résolution en quelques semaines. 
    • > Douleur intense : les patients peuvent ressentir une douleur de sévérité variable, généralement décrite comme légère à modérée et, dans de rares cas, sévère. 
    • > Brûlure par le froid : des brûlures par le froid du premier et deuxième degré peuvent survenir pendant le traitement. Avec des soins appropriés, elles se résolvent en règle générale sans laisser de séquelles. 
    • > Symptômes de syncope vasovagale : vertiges, étourdissements, nausées, bouffées de chaleur, sueurs ou évanouissement pendant ou immédiatement après le traitement.   
    • > Induration sous-cutanée : durcissement généralisé et/ou nodules discrets au sein de la zone traitée, qui peuvent se développer après le traitement, et se manifester sous la forme de douleurs et/ou d’inconfort.   
    • > Hyperpigmentation : une hyperpigmentation peut se produire après le traitement (disparaît spontanément en général). 
    • > Hernie : le traitement peut provoquer la formation de nouvelles hernies ou exacerber des hernies préexistantes, qui peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.
    • > Délimitation de la zone traitée : résultat esthétique avec une élimination excessive de graisse au niveau de la zone traitée, entraînant une altération visible du contour continu de la couche de graisse ou une démarcation non souhaitée de la zone traitée. 
    • > Panniculite due au froid : due à des lésions des tissus adipeux exposés au froid. Elle peut entraîner une réaction inflammatoire légère à grave. Dans les cas bénins, les symptômes disparaissent spontanément. Ils peuvent comprendre rougeurs, enflures, nodules sous-cutanés, sensation de chaleur, sensibilité et éventuellement une légère fièvre (la guérison intervient généralement sans laisser de séquelles à long terme). Dans les cas les plus graves, une réaction inflammatoire intense peut entraîner des lésions tissulaires plus importantes, notamment une nécrose des tissus adipeux, pouvant nécessiter une intervention médicale ou chirurgicale.