LE RÉGIME ADAPTÉ À UN PROGRAMME SPORTIF RÉGULIER

DE MANIÈRE GÉNÉRALE, ENRICHISSEZ VOTRE ALIMENTATION AVEC : 
 

DES PROTÉINES VÉGÉTALES (haricots secs, lentilles, pois cassés, pois chiches, soja lacto-fermenté).
On entend souvent qu’il faut manger beaucoup de protéines animales pour prendre du muscle. Cette idée est légitime toutefois ces sources sont très acidifiantes et riches en toxiques. 
 
DES GLUCIDES DE QUALITÉ ET RICHES EN FIBRES
Evitez les versions blanches qui auront perdu tous leurs nutriments, vitamines et oligoéléments et qui seront donc des calories vides. Testez les céréales sans gluten pour protéger votre paroi intestinale sur le long terme et mieux assimiler les nutriments. Car plus on les assimile, plus on nourrit ses muscles. Le quinoa et le sarrasin sont en plus de bonnes sources de protéines. Et pensez également aux patates douces, un indispensable des programmes sportifs ! 
 
DE BONNES GRAISSES type avocats, oléagineux et graines. Ces deux derniers sont en plus riches en protéines et les graines de chanvre sont riches en oméga 3 anti inflammatoires. 
 
FRUITS ET LÉGUMES BIO DE SAISON EN QUANTITÉ (bananes, pommes, fruits rouges, kiwi, etc…) pour les vitamines et les minéraux bien sûr. 
 
ET LE BONUS : LES SUPERALIMENTS tels que la spiruline (protéines+ bêta-carotène qui favorise l’oxygénation du sang), à la maca (stimulante, tonifiante et anabolisante), au germe de blé ( vitamines B pour une meilleure utilisation du glucose dans la combustion musculaire). 

Pour plus d’information, demandez conseil à votre médecin.